Basse lumière (low key)

14 Jan 2018Défis

#52défis #défi24 #CRD90

Cette semaine, c’est la luminosité, et surtout son manque, qui est à l’honneur. Comment réaliser des images avec peu de lumière, comment utiliser à bon escient cet effet ? À quoi peut-il bien servir ?

J’ai commencé par quelques prises en vue en intérieur, avec ou sans lumière artificielle. Quelques photos ont donné un résultat intéressant, comme cette lampe de cuisine, cette rose placée près de la fenêtre ou encore l’armoire à thé, avec lumière artificielle douce.

La lumière de la cuisine, allumée, et tout le reste devient sombre.

 

Eclairage naturel sur la gauche, le fond a été volontairement et artificiellement foncé pour obtenir un noir intégral.

 

Ambiance douce de l’armoire à thé, avec lumière artificielle intégrée.

 

Passage ensuite sur le balcon, par un faible soleil d’hiver.

Orienté face au soleil sur le balcon, ce tourniquet a de belles couleurs à mettre en valeur. Ici aussi, le fond a été uniformisé en noir pour limiter les distractions.

 

La suite de la série est prise en extérieur, lors d’une promenade en famille à la plage d’Yverdon-les-Bains. C’est la fin de l’après-midi, le soleil est bas. Le peu de lumière est utilisé pour mettre en avant le sujet de la photo, les personnages.

Utiliser la lumière pour mettre en valeur le sujet Cette photo, la 2e de ma galerie « Défi 24 » a été prise lors d’une simple sortie à la plage d’Yverdon-les-Bains en fin de journée. Il a fallu attendre que mon épouse et mes filles arrivent dans ce rayon de soleil pour prendre le cliché.

 

Prise entre 2 panneaux de paroi, le sujet est mis en valeur en étant la seule zone claire et concrète de l’image.

 

Fin de promenade, le soleil a baissé. Photographier face au soleil crée cet effet d’ombres chinoises. Le chemin, les ombres et les personnages ont été mis en valeur par la zone claire qu’ils forment. De plus, le chemin conduit naturellement les yeux du spectateur vers les personnages.

 

Prendre une photo face au soleil en cette fin de journée crée immédiatement – et sans réglage particulier ! – de splendides ombres chinoises, qu’il faudra domestiquer un peu, à la prise de vue ou en post-traitement.

Contre jour à la plage d’Yverdon-les-Bains. A la fin de la journée, il n’y a pas grand chose à faire pour obtenir cet effet ombres chinoises.

 

Le branches devant la grande cariçaie créent une mosaïque naturelle.

 

Ici aussi, le fort contraste lumineux de la scène crée cet effet ombres chinoises. Presque rien à retoucher pour obtenir ce superbe effet.

 

Pour le plaisir des yeux …



 

Côté matériel ?

Les photos sont encore prises à mon appareil photo habituel, le Fujifilm X-T2. À l’intérieur, j’ai utilisé encore une fois le couple XF 56mm f/1.2 et bague allonge Fujifilm MCEX 16. C’est une bonne manière de rapprocher la distance de mise au point et d’augmenter la taille du rendu.

Pour l’extérieur, j’ai privilégié mon objectif zoom grand-angle, peut-être celui que je préfère pour le paysage.

Le shooting en extérieur a également été l’occasion d’utiliser le sac Sling 5 l de PeakDesign reçu la veille. À la dimension d’un hybride, il permet d’emporter l’appareil photo avec un voire deux objectifs supplémentaires. En fixant un clip sur le sac lui-mêmes, l’appareil reste à disposition et peut facilement être déposé pour avoir les mains libres, par exemple pour pousser les enfants sur une balançoire. Il me faudra encore étudié la répartition des éléments à l’intérieur afin que les fermetures ne soient pas trop tendues.

Pin It on Pinterest