Documentaire ou artistique ?

1 Nov 2020
h
Lu 372 fois

Hier, un peu plus de deux heures à tuer, en attendant ma fille aînée qui était à un anniversaire. Une occasion de plus de prendre des photos, dans un décor souvent voulu, et inexorable aujourd’hui : le brouillard ! En ce début d’automne, de jours secs mais humides, la région de Payerne et le village de Domdidier ne voient pas le soleil tous les jours. Alors que les viaducs de l’autoroute reliant Yverdon-les-Bains à la cité broyards laissaient entrevoir quelques lumières du soleil, le brouillard restant plus près du sol, aucun rayon de soleil n’a été aperçu durant ces heures passées dans la campagne, arpentant champs et collines. Mais le brouillard en automne, c’est quand même quelque chose d’extraordinaire : c’est comme dessiner avec des couleurs vivent sur une page blanche, au sens propre !

Mon X100V étant hélas parti en réparation il y a quelques jours, je fais une petite pause dans mes 5 mois à appareil photo unique. J’ai donc emporté mon X-T4, avec l’ultra-grand-angle 8-16mm. Mal m’en a pris ! Dans des univers de brumes et brouillard bien épais, un zoom classique (70-200 par exemple) aurait vraiment mieux fait le travail, écrasant les perspectives et rapprochant les plans à souhait. Ne pas avoir le matériel tout à fait adéquat, c’est aussi une manière d’être créatif.

Au retour, un certain nombre de belles photos, presque dès la sortie de l’appareil – SOOC comme on dit, Straight Out Of Camera – d’autres, sont banales, lointaines, délavées… comme l’étaient les paysages du jour. Un choix s’offre donc à moi : montrer ce que j’ai vu, réellement, ou interpréter artistiquement les paysages rapportés. Souvent, ce sont ces photos, plus flatteuses, plus créatives parfois, qui sont appréciées sur les réseaux sociaux. Pour moi, photographe de bonheur plutôt que documentaire, je me plais de plus en plus à créer une image, telle une oeuvre d’art que certains pourraient peindre, plutôt que de refléter la réalité, parfois austère.

La créativité est aussi large que l’imagination, pour prendre la photo et pour créer le rendu final.

Être créatif, c’est sortir le terrain commun du réel, pour entrer dans des représentations personnelles, qui toucheront certains et, au pire, risquent d’horrifier d’autres, pour des raisons qui seront toutes aussi personnelles. C’est un des nouveaux chemins que je désire explorer dans cette nouvelle phase de mon activité photographique.

Voici donc quelques-unes de mes interprétations artistiques, somme toute modestes.

Découvrez également…

Jour après jour
Réorientation

Réorientation

Ce site est né un matin d'hiver, après un splendide shooting entre neige et lever de soleil, une fois que je m'étais levé tôt... Que de levers de soleil et de lune depuis ce jour-là. Que...

Lire la suite

Pin It on Pinterest