Le jardin de la passion entre amis

25 Mai 2017Jour après jour

Aujourd’hui, jeudi de l’Ascension, Nicolas nous avait convié dans son jardin, près de Romont (FR, Suisse).

Dire son jardin, c’est un peu exagéré, du moins au sens propre : il s’agit de celui de M. et Mme Uldry, passionnés de plantes, de fleurs, de fruits et de légumes, dont monsieur a fait son métier. Par contre, au sens figuré, le jardin de la passion, tout proche de chez lui, est celui dans lequel il se rend régulièrement pour faire de belles photos, même tôt le matin !

Nous – une petite équipe d’amis, photographes amateurs des cantons de Fribourg, du Valais et de Vaud – nous sommes donc retrouvés dans ce merveilleux jardin de 3000m2, regorgeant de fleurs, d’arbres et de plantes de toutes sortes dont les variétés sont tout juste encore comptabilisables. L’objectif, pour le petit groupe que nous formions, était de découvrir ce jardin dont il nous avait tant parlé, mais également de nous essayer – ou perfectionner – à la macro, ce genre de photo qui reproduit en grand ce qui est tout petit. Selon notre expérience et nos plaisirs respectifs, fleurs et insectes ont passé au crible de nos objectifs, petits ou gros.

Pour moi, c’était la première fois que je faisais vraiment de la macro, après quelques essais préliminaires. Dans le système Fuji, il existe 2 bagues allonges qui permettent de raccourcir la distance minimale et donc d’augmenter le rapport de grossissement, c’est-à-dire la taille de l’objet sur le capteur. Avantage non négligeable : les bagues sont munies de capteurs électroniques et permettent donc d’utiliser l’autofocus. A défaut de véritable objectif macro – pour l’instant – on appréciera cette solution.

De mes essais multiples, avec le 56mm, (équivalent 85mm), plusieurs belles photos ont été ramenées, dont quelques insectes – ce qui est loin d’être ma spécialité. Avec cet objectif qui ouvre beaucoup, donc qui permet une très faible profondeur de champ, il ne faut pas hésiter à fermer pour obtenir un résultat correct. J’ai encore du pain sur la planche pour obtenir un équilibre entre le bokeh qui entoure les éléments et la netteté de l’ensemble du sujet.

Une bien belle journée, commençant par la joie de se retrouver ! Merci Nicolas pour l’organisation.

 

 

Découvrir l’album complet

Pin It on Pinterest