Petit tour en ville de Lausanne avec le Fujifilm GFX

14 Mai 2019 | Jour après jour

Ça fait bien longtemps que je n’ai rien publié ici, non pas que je n’ai rien à dire – j’ai un superbe voyage à Paris dans mes cartons – mais entre toutes mes activités professionnelles et un peu de temps pour ma famille, l’énergie a manqué ces dernières semaines. Alors, je me remets petit à petit, avec un article simple, plutôt partage d’expérience qu’explication technique.

 

 

Dans une vie très occupée, il faut savoir allier passion et travail, et insérer quelque peu de temps libre lorsqu’il y a des trous entre la classe, les rendez-vous et les réunions. C’est donc ce que j’ai fait : photographier le noyau ancien de Lausanne, entre cathédrale et Parlement. Une bonne bouffée d’air et de répit !

J’ai donc emporté le GFX et le seul objectif que j’ai pour l’instant : l’ultra-grand-angle de 23mm (équivalent 18mm en plein format). C’est parfait pour l’architecture, un peu large pour le reste… mais avec 50 millions de pixels, on a toujours de quoi recadrer tout en gardant une excellente qualité d’image. Après une belle promenade, au soleil et à la bise, je suis descendu vers le Starbucks pour voir les premiers résultats.

Ils sont bluffants, de détails, de précision, de qualité. Ils permettent ainsi une très grande palette d’interprétation tant les curseurs de développement peuvent être déplacés largement sans que les artefacts indésirables (bruit et autres dérives) ne fassent leur apparition. En ce milieu de printemps, j’ai choisi une présentation douce, presque pastel, tout en faisant ressortir au mieux les détails des différents lieux. Quelque chose de reposant, d’apaisant, de presque pâle… pour une fois.

 

 

Je me réjouis de recevoir bientôt le 32-64mm, qui me permettra d’être plus polyvalent dans mes prises de vue, et de réinterpréter mes classiques.

Pin It on Pinterest