Photographier sa ville

1 Mai 2011Jour après jour

Nul n’est prophète en son pays, dit la sagesse populaire … mais peut-on être photographe de sa ville ?

 

Pendant plus de 28, j’ai habité dans différents quartiers de Bruxelles: Si des milliers de personnes y passent un week-end pour en découvrir les quartiers anciens et chargés d’histoires – bien avant les histoires belges – je n’y ai jamais vraiment prêté attention. Peut-être parce que j’y voyais moins la beauté que la la vie quotidienne : les encombrements de circulation, les magasins et les courses, … Pourtant, et peut-être parce que je n’y habite plus depuis quelques années, il y a de bien beaux endroits dans cette capitale de l’Europe: les parcs, le Palais Royal, la Grand-Place, … Mais jamais je n’ai eu la tentation de me promener l’appareil photos à la main.

Pour Yverdon-les-Bains, c’est différent. D’abord, ce fut une ville que je visitai l’une ou l’autre fois, à la faveur d’un événement ou d’un autre. Ensuite, ce fut mon lieu de travail. Il faut bien avouer que, comparé à une grande ville, on se croit à la campagne tellement c’est beau, vert, calme … Finalement, j’y habite depuis quelques années. C’est peut-être cet ordre des événements qui me fait voir ma ville d’une autre manière. Souvent je m’y promène, j’y admire l’un ou l’autre quartier, lune ou l’autre rue ou avenue, l’un ou l’autre bâtiment. Alors je l’ai fait. J’ai pris mon appareil photo sous un timide soleil printanier et j’ai fixé quelque peu ces lieux déjà tant observés. 

Pour cette première exploration photographique, je me suis concentré sur le centre ville principalement. Mais il y a encore bien des lieux à explorer : la plage, les Rives-du-lac, les quartiers, … 

 

 

Visionner tout l’album

Pin It on Pinterest