Promenade avec téléphone

21 Oct 2017 | Jour après jour

Fort de l’expérience d’hier soir, je suis parti à l’aube promener avec mes filles, sans emporter d’appareil photo. Cela me permettait de prolonger l’aventure de la veille.

Prendre des photos avec Adobe Lightroom CC

Pour la prise de vue, j’ai continuer d’utiliser l’application Adobe Lightroom CC pour mobile, qui permet de faire quelques réglages. Sur mobile, Lightroom permet non seulement de développer une photo mais également de prendre la photo. Trois modes principaux sont disponibles :

  • Automatique : le mode simplifié qui gère tout
  • Professionnel (que l’on pourrait appeler « manuel »), qui permet de régler un maximum d’éléments : exposition, vitesse, sensibilité, mise au point (en automatique ou en manuel)
  • HDR (pour High Dynamic Range, ou plage dynamique étendue) permet de régler l’exposition, la balance des blancs, la mise au point (en automatique ou en manuel)

Sur le terrain, les réglages sont bien sûr « tout tactiles », avec les avantages et les inconvénients de la chose. Pour mes « gros » doigts, je trouve les positions un peu petites mais lorsqu’on y arrive, cela améliore bien la prise de vue. La fonction HDR native permet de pas trop mal s’en sortir dans les situations de lumière – un peu – difficiles.

Comme sur d’autres appareils photos, il faudra tout particulièrement prendre soin de ne pas « cramer » les hautes lumières et de ne pas monter trop haut dans les ISO, sachant que 100 ou 160 ISO, c’est déjà beaucoup. Un réglage manuel, si on en a le temps et que l’on ne s’emmêle pas les doigts sur les petits boutons virtuels, sera la garantie de la meilleure photo possible, le résultat étant immédiatement visible.

Pour la photo de tous les jours de Monsieur et Madame Tout-le-Monde, le mode automatique a le grand avantage de sortir un fichier DNG, qui contient bien plus d’informations qu’une image JPEG compressée. Maintenant, si c’est pour une publication sur les réseaux sociaux, il n’est pas nécessaire d’avoir aussi bien et l’application de base du téléphone suffira amplement et aura l’avantage de pouvoir être publiée directement sur votre page virtuelle préférée.

 

La partie développement

Dès le retour à la maison, les photos m’attendaient dans l’ordinateur. On se rend vite compte au premier coup d’oeil de l’appareil que l’on a utilisé, surtout si la luminosité était un peu difficile : les photos sont moins équilibrées (hautes lumières, basses lumières, …), le piqué est bien plus léger, …

Les limites de retouche sont vite atteintes, entraînant des effets indésirables : dégradés grossiers, apparition d’artefacts, … Il faut plus de doigté, de douceur, et des attentes moins extrêmes. Il faudra veiller à conserver un bon dégradé entre les hautes lumières et les blancs, entre les ombres et les noirs afin de ne pas avoir de zones sans matière.

Un autre élément limitant est le bruit : clarté, vibrance, modification d’exposition et de luminosité engendreront bien plus vite du bruit. Lorsque j’ai un résultat qui me plaît, je fais un passage dans Dfine de Nik Collection pour le diminuer, et le résultat vaut la peine.

 

En conclusion

Tout n’est pas à jeter, on est même loin de là ! Les fabricants de téléphones portables ont fait de gros progrès sur leur capteur et sur la gestion du rendu. L’utilisation d’une application permettant de garder un maximum d’informations – RAW ou apparenté – permet d’obtenir un meilleur résultat au développement. De plus, la possibilité d’accéder aux réglages permettra de limiter les erreurs du mode automatique.

La possibilité de développer immédiatement la photo et de la corriger permettra de l’utiliser rapidement, en attendant de terminer le développement de retour à la maison.

La plupart des photos est tout à fait utilisable, voire même imprimable ou diffusible sur internet.

 

Le téléphone mobile avec une bonne application permet plus que jamais d’excellente solution de secours .. voire parfois de choix réfléchi. Et puis, bien souvent, sans ce téléphone, il n’y aurait pas eu de photo du tout !

Pin It on Pinterest