Retrouver le 50 mm

9 Fév 2019Jour après jour, Matériel

Lorsqu’on parle d’objectif de 50mm (en équivalent plein format, ou 35 mm en APS-C), on parle du « classique », de celui qui, dit-on, reproduit le vue humaine. C’est la première focale fixe que j’ai achetée, à l’occasion de la naissance de ma première fille en 2012. Bizarrement, lorsque je suis passé sur Fuji et que j’ai commencé à m’équiper en focales fixes, ce n’est pas celle-ci qui est venue naturellement, peut-être pour sortir du moule, pour viser plus large, ou plus loin.

Depuis un peu plus d’un mois, c’est chose faite. Outre la possibilité d’avoir un kit plutôt léger, cette focale permet de presque tout faire, ou de tout faire plus ou moins ! Elle a un excellent zoom mécanique, appelé « pied d’humain » qui permet d’avancer ou de reculer en tout terrain – ou presque – pour obtenir le cadrage voulu. Le boîtier X-T3 de Fuji ayant un excellent autofocus, je me suis risqué à prendre l’ancienne version, avec une ouverture plus grande (f/1.4) et je ne le regrette vraiment pas. Il me permet d’obtenir des compositions créatives si je le désire et offre ce « petit plus » par rapport à une version plus conventionnelle (f/2 chez Fuji).

Sans que ce soit lié, j’ai décidé depuis le début de cette année, de marcher une heure par semaine, en plus des déplacements fonctionnels quotidiens. Ce petit kit est un excellent compagnon artistique pour mes promenades. C’est dans ces situations que je l’ai le plus utilisé jusqu’à présent… et ce n’est pas terminé.

 

Dans ma ville…

 

Dans la neige

 

Dans la brume matinale

 

 

Pin It on Pinterest