Sembrancher, ville oubliée ?

21 Oct 2020
h
Lu 634 fois

Lorsque l’on emprunte la route principale de la vallée du Grand-Saint-Bernard, on aspire à arriver au sommet, ou à visiter quelques-uns des villages et lieux typiques qui bordent cette vallée. Les villes, historiques, lieux importants du développement du tourisme et de l’économie des vallées, sont oubliées, laissées de côté. Et pourtant, s’y arrêter, le temps d’un café par exemple, vous permettrait de découvrir quelques pépites bien cachées, de revisiter le passé, lorsque les voitures avaient au maximum 6 chevaux, et pas 150 !

Nous en avons fait l’expérience. Par les ruelles étroites et colorées, on découvre des habitations en pierres, brutes ou peintes, dans leur jus ou rénovées, témoin d’un passé pas si éloigné. et puis, en regardant attentivement, on observe quelques reconversions qui font sourire 😃.

Pour terminer, je reviendrai sur les éléments photographiques données pour le Xiaomi Mi 10 donnés dans cet article. Au fur et à mesure des mon utilisation du téléphone, j’ai découvert un mode RAW qui change pas mal la donne : le capteur principal et l’ultra grand angle peuvent prendre des images en format brut (DNG), ce qui ouvre de nouvelles possibilités d’utilisation. On découvre de vrais fichiers bruts, très dénaturés, qui prennent tout leur sens et permettent un bon travail de développement. Par contre, le réglage de la colorimétrie pose problème, il est beaucoup trop magenta lorsqu’on active le réglage automatique.

Trouverez-vous les photos faites au téléphone portable dans cette série, sans regarder aux EXIFs ?

Découvrez également…

Pin It on Pinterest