X-H2s : Fujifilm prend de la vitesse ?

Publié le 31 mai 2022

Il y a quelques jours, je m’étonnais du rapport qualité-prix des nouveaux boîtiers APS-C de Canon et m’interrogeais – je n’étais pas le seul je crois – sur la possibilité de Fujifilm de rebondir et de rester (revenir?) dans la course des meilleurs appareils numériques APS-C.

Aujourd’hui, c’était le grand jour. Si les présentations n’ont pas le panache des Keynote d’Apple – mais heureusement qu’ils ne les font pas en japonais ! – les nouveautés étaient au rendez-vous.

Je vous résume la présentation, ou plutôt je la remplace par la présentation rapide et en français de Pierre Boisseaux, photographe, enseignant et Youtuber belge.

Mes premières impressions

Après avoir regardé le X-Summit – en travaillant je l’avoue – je n’était pas emballé, comme je ne l’avait pas été à la sortie du X-H1 il y a quelques années. Il faut dire que les rumeurs avaient déjà bien cassé la surprise et certains éléments me restaient un peu sur le moral. Ces choses justement qui m’ont fait venir à Fujifilm : les molettes de réglage direct. Ici encore, elles ne sont pas présentes. Fujifilm tenterait-il de ratisser large, quitte à perdre une partie de sa clientèle historique ? Sur le chat, je n’étais pas le seul à être désolé de cet état de fait.

Photo : Fujifilm-x.com
kdfu_mobility04_img_01.jpeg
Photo : Fujifilm-x.com

Mais ce n’est pas tout… et heureusement ! La lettre s qui s’ajoute au nom du nouveau venu signifie speed, vitesse. Et il semble que là, on a droit à la révolution attendue. Rafale même à 15 photos par seconde et 100% de réussite, selon le premier test de Pierre. Ça, ça commence à m’intéresser, déçu que j’étais de mes photos de la course sponsorisée de mes filles, floues à plus de 50 %. Un autofocus vraiment à la hauteur, avec des modes assez inédits : automobiles, trains, oiseaux, animaux,… Bien sûr, ce ne sont que les premiers retours d’un boîtier présenté aujourd’hui même mais ça semble prometteur.

Et puis, même si cela me concerne un peu moins, les capacités vidéographiques de ce nouveau venu semblent époustouflantes : 4K 120i/s, 6,2K 30i/s, Apple ProRes,…

Et après…

Alors, je me mets à rêver… Après la sortie de la version ralentie mais à plus haute résolution, le X-H2 à haute résolution, perdant un peu de vitesse mais gagnant 50 % de résolution, je fais ma petite liste de spécifications pour le futur X-T5 :

  • l’excellent autofocus du X-H2s et la même stabilisation
  • une résolution entre 30 et 40 millions de pixels… pas de quoi rattraper le GFX 100S mais augmenter la possibilité de recadrage et la quantité d’information captée
  • d’excellentes capacités vidéographiques (au moins le 4K 120 i/s et/ou le 6,2K) pour les ralentis et le recadrage
  • … et surtout, les molettes de réglages qui ont fait la réputation de Fujifilm et m’ont fait venir dans la famille des X-photographes.

Fujifilm a montré qu’il était toujours dans la course, espérons qu’elle saura garder ce qui a fait sa réputation.

Découvrez également…

Pin It on Pinterest