6 – Publier ses photos

29 Juil 2014 | Mon workflow

Pour la plupart d’entre nous, la publication de nos clichés dans un journal ou sur une affiche publicitaire n’est pas un but, même pas un rêve. Par publication j’entends l’utilisation que l’on peut faire de nos photos. Je dresse ici une liste non exhaustive de possibilités, celles que j’utilise parfois ou plus souvent.

 

Stocker ses photos corrigées

Comme vu dans l’étape précédente (), les photos sont modifiées. Pour bénéficier de ces modifications, il faut exporter les photos. J’utilise 2 répertoire pour mes photos :

  • un répertoire pour les photos brutes, en RAW
  • un répertoire pour les photos finales, en JPEG

Ces photos pourront ensuite être utilisées comme fond d’écran, comme écran de veille, comme image pour une publication ou une page web. Selon l’utilisation qui en sera faite, on peut y mettre un logo, un copyright, une bordure ou, au contraire, ne rien y ajouter pour pouvoir les utiliser dans des programmes qui les adapteront automatiquement au format nécessaire (un gestionnaire de fonds d’écran ou d’écrans de veille par exemple). Il faudra également veiller à une taille correcte (une image pour un site web n’a pas besoin d’être aussi grande et précise qu’un fond d’écran en 4K !

 

Publier ses photos en ligne

Une des premières possibilités du photographe débutant ou amateur de partager son oeuvre est de publier ses photos sur internet. Plusieurs possibilités s’offrent au photographe amateur en fonction de son public-cible, de ses connaissances informatiques, de son temps et de ses moyens financiers.

  • Les galeries virtuelles gratuites : Flickr, 500px, vosGaleries.com, … permettent de se créer un compte gratuitement pour y publier nos photos. Elles seront ensuite disponibles sur la toile pour que nous puissions les « envoyer » à nos amis sans alourdir leur boîte mail mais aussi pour que d’autres photographes amateurs ou professionnels puissent voir, aimer voire commenter nos photos. Si ces services sont gratuits, leurs conditions générales indiquent parfois que toute publication sur ces plateformes virtuelles sont propriétés du site. Aucune connaissance particulière n’est requise, le site guidant les étapes de publication pas à pas.
  • Les réseaux sociaux : Facebook, Google+, … permettent de partager les photos d’une manière similaire aux galeries ci-dessus. Là aussi, il faut bien lire les conditions générales d’utilisation et vérifier le respect ou non de la propriété intellectuelle.
  • Les galeries personnelles pré-conçues : différents systèmes, plus ou moins onéreux, proposent la gestion et la publication de photos sur un site internet personnel. Clé en main et à grand renfort de vidéos et de tutoriels, ils permettent à presque tout un chacun de se créer sa propre galerie photos. Il faudra ensuite « amener » des visiteurs sur cette page mais parfois le système est intégré dans une communauté d’utilisateurs profitant du même service. Les connaissances informatiques requises ici sont plus ou moins importantes.
  • Le site photo personnel : créer à partir d’un CMS (gestionnaire de contenu) ou codé à partir de rien, il est la version la plus libre mais également celle qui demande le plus de temps et d’énergie. C’est celle que j’ai choisie, peut-être parce que j’ai commencé par publier quelques photos sur un site déjà fonctionnel et que, les photos prenant plus d’ampleur, un site dédié à cette passion a vu le jour. Les possibilités sont ici multiples, de nombreux plugins gratuits sont disponibles sur la table et permettent d’avoir un bon résultat pour le simple coût d’un hébergement, soit quelques dizaines de francs suisses par année.

J’aimerais attirer votre attention sur un point concernant le choix d’une plateforme pour diffuser ses photos : tout comme certains photographes trouvent qu’il n’est pas de leur ressort de gérer l’impression de leurs photos et préfèrent se concentrer sur leur passion première, la prise et la correction de photos, certains professionnels utilisent presque exclusivement des systèmes tout faits ou des galeries virtuelles pour exposer leurs oeuvres. Ils y gagnent du temps, et le temps c’est de l’argent … ou des photos !

 

Présenter ses photos

Une autre manière de « montrer » ses photos est de créer des diaporama ou des films avec ses photos. En y ajoutant quelques effets et une belle musique, on aura là un très beau souvenir de voyage, d’année scolaire,  de camp, de vacances. Lightroom permet de le faire sans exporter les photos, mais PowerPoint, Keynote, ou encore iMovie et VideoMaker permettent d’obtenir des résultats similaires.

 

Ma pratique

Outre ce site qui reprend la plupart de mes photos publiables (généralement celles qui ont obtenu 3 étoiles et plus), je publie également mes meilleures photos (5 étoiles) sur 500px. Les photos qui obtiennent 4 étoiles et plus sont exportées sans filigrane et sans bordures afin de servir de fonds d’écran et d’écran de veille.

Je partage également les photos de notre famille via un mini site géré directement à partir de Lightroom avec quelques éléments de codage personnel. Ce site est codé et est réservé aux membres de notre famille et à nos amis proches.

Sur Facebook, je publie généralement des liens vers mes articles ainsi que l’une ou l’autre photo, le plus souvent avec un lien vers la collection sur le présent site.

Pin It on Pinterest