Au début du jour

Le travail de l’indépendant a cela d’intéressant : il peut planifier ses journées selon ses désirs et ses besoins et, parfois, se calquer sur la météo et la lumière.

Ce matin-là, j’ai choisi d’aller mener les filles à l’école et de partir prendre quelques photos liées à la lumière particulière de ce début de journée. Je cherche des reflets, des contrastes, des ombres.

Sur la route, au sommet d’une côte, la lumière dore le champ, il y a une trouée dans les nuages, ces arbres et cette bâtissent forment comme une couronne de lauriers. De bons ingrédients pour une photo réussie.

 

La technique

J’ai emporté mon Fujifilm GFX (appareil photo hybride moyen format), pas des plus légers, mais pour traquer les belles lumières en voiture, ce n’est pas vraiment un problème. La photo est prise avec l’objectif 32-64, dézoomé à fond, ce qui donne un angle de vue équivalent à 24mm en plein format Les ISO sont en position automatique, avec un maximum de 800 ISO et une vitesse pallier de 1/100s. La photo est donc prise à 500 ISO et une vitesse de 1/100s.

Afin d’obtenir une belle netteté sur l’ensemble du paysage, j’ai fermé à f/26, soit vraiment très peu. En effet, avec le moyen format, la zone de netteté est vraiment courte, donc il faut fermer beaucoup pour avoir une profondeur de champ étendue.

 

Le développement

Le développement est plutôt léger. Outre un recadrage, une géométrie complète et une augmentation de l’exposition, quelques réglages ont été effectués sur la texture – pour faire ressortir les détails dont regorge l’image – et sur le voile, pour donner plus de tonus à l’image, une interprétation artistique personnelle.

Le rendu final suggère un début d’automne chaud, après un voile matinal dissipé, et annonce une belle journée plus estivale qu’automnale.

Pin It on Pinterest