1 lieu, 10 photos – Tulipes à 6 yeux

2 Mai 2021
h
Lu 347 fois

Notre printemps est un peu capricieux. En voyant tomber les trombes d’eau hier, je n’étais pas sûr que notre sortie du jour ait lieu. En me levant ce matin, le grand soleil et le ciel dégagé me laissaient un sentiment de farce : était-ce seulement pour mieux nous rincer ? Passer après la pluie pour photographier des fleurs, c’est intéressant : des milliers de gouttes donnent du relief aux fleurs… mais faire des photos sous une drache nationale (NDLR expression belge), ce n’est pas ce que je prèfère.

Nous nous sommes donc laissés convaincre par le soleil et avons pris le train tous les 3 pour Morges et le festival des Tulipes dans le Parc de l’Indépendance. En ce dimanche matin, beaucoup de locaux, et peut-être quelques touristes, déambulaient entre les parterres de fleurs. Pas une grande cohue mais assez de visiteurs pour devoir serrer les cadrages et attendre parfois que l’horizon se dégage.

A chacun son appareil photo

Depuis quelques années déjà, nos sorties sont bien rôdées. Chacun a son appareil photo.

Papa jongle avec ses Fuji et les objectifs adaptés à la sortie. Ça tourne bien depuis des années et ce n’est pas près de changer. Je résiste aux quelques sirènes venant de Sony, ou parfois de Canon et Nikon sans grandes difficultés. Pour aujourd’hui, j’ai principalement utilisé le 50-140 mm, qui a un zoom assez important et permet de moduler entre des plans pas trop étroits et des détails rapprochés… le tout avec une qualité d’image excellente. Au bout, un boîtier APS-C, le X-T3.

Tamara a un Canon que j’ai acheté d’occasion, un petit compact avec un bon zoom. Il a un mini capteur mais sort des photos tout à fait correctes, même dans les modes automatiques. De plus, le zoom assez important lui permet de modifier la compression de la prise de vue. Pour progresser, il lui faudrait un appareil avec un capteur un peu plus grand, entrer dans les réglages d’ouverture, et shooter en RAW !

… pour le meilleur et pour le pire !

La grosse déception d’aujourd’hui venait de l’appareil d’Alexine (et non de ma fille elle-même !). Pratique et « pas dommage », il a toujours été celui qui produisait les photos de moins bonne qualité. Petit capteur et objectif basique en sont les principales causes… La qualité photographique n’est pas en haut du cahier des charges de cet appareil photo : il s’agit d’un vrai appareil photo mais destiné aux enfants et donc plutôt ludique et… facile d’emploi. C’est-à-dire que les enfants peuvent facilement entrer dans menus et créer à partir des photos prises. Le problème, c’est que tous les réglages sont vite modifiés. Avant de partir, j’ai vérifié la batterie et la carte SD, comme chaque fois. Sa carte de quelques Gb indiquant 6000 photos de capacité encore libre a attiré mon attention… les réglages « artistiques » utilisaient des photos de 2 Mb ! J’ai donc modifié cela.. mais je n’ai pas vu que le mode scènes était sur « Photos de nuit »… Alexine a bien dit une fois ou l’autre que ces photos semblaient surexposées (elle a un excellent vocabulaire ma fille !) mais je n’ai pas imaginé qu’elles l’étaient toutes ! Grande déception donc en arrivant à la maison. On a récupéré ce qu’on a pu, mais mini capteur et faible résolution ne font pas de miracle, il y a pas mal de blanc absolu !

Cadrer les photos du jour

Depuis nos premières sorties, les filles ont pris confiance en elles et ne demandent plus ce qu’elles peuvent photographier, bien au contraire ! Cependant, pour chaque sortie, nous réfléchissons à la manière de prendre en photos ce que l’on voit et j’essaie d’étendre notre champ des possibles. Ainsi, pour les parterres de fleurs comme aujourd’hui, voici les idées que nous avons développées :

  • les gouttes de pluie ou de rosée sur les fleurs
  • une fleur en particulier
  • les fleurs par « champ »
  • immersion dans les champs de fleur, pour ne pas voir le décor
  • plusieurs champs de fleurs assortis
  • composition avec le décor naturel
  • contraste entre les arbres foncés et les fleurs claires ou aux couleurs éclatantes

Retour sur l’ordinateur

Comme à l’habitude, la sortie photo se termine derrière l’ordinateur ou nous trions les photos, choisissons les 10 qui nous servirons à illustrer la sortie, les mettons en valeur le mieux possible… et discutons de nos ressentis, désirs,… Un chouette moment social, de connivence, à 3 ou en en privé avec papa.

Nous avons donné un titre évocateur à chaque photo, vous le découvrirez en cliquant sur celles-ci.

L’album d’Alexine

L’album de Tamara

L’album de papa

Découvrez également…

Pin It on Pinterest