Le drone après la tempête

24 Nov 2018 | Jour après jour

Après le brouillard des derniers jours et la grosse pluie d’hier, le soleil est revenu et a tout balayé. L’envie de sortir le trône, resté au chaud depuis plus d’un mois se faisait sentir, c’est maintenant possible.

L’été est passé et avec lui, les moineaux qui voulaient jouer avec mon drôle d’oiseau rouge. Au premier démarrage, seuls quelques goélands se sont aperçu de sa présence et n’ont pas demandé leur reste. Outre le fait de ressortir le drone, je voulais obtenir deux types de vues :

  • des images de la ville, depuis chez moi jusqu’au lac
  • des images de l’immeuble où j’habite, qui est en cours de réfection du toit, avec la pose de panneaux solaires en prime

J’ai également capturé quelques vidéos, qui enrichissent mon stock de vidéos de la ville.

 

La prise d’images s’est faite assez simplement, avec 3 démarrages de 3 endroits différents. Les batteries ayant été rechargées il y a un mois environ, elles étaient chargées à environ ⅔ de leur capacité. En restant dos au soleil pour ne pas être ébloui et garder le drone de vue, j’ai alterné photos et vidéos jusqu’à environ 60 m  d’altitude. Je ne suis toujours pas très rassuré pour le déplacer en ville et au-dessus des bâtiments, je fais donc plutôt des vols verticaux.

 

Au post traitement, je trouve toujours que la colorimétrie vire assez vite vers le magenta. Je tente donc de corriger cela avec le réglage de la température et de la teinte. En dehors de cela, le résultat reste plutôt bon et agréable à travailler dans Lightroom. Il faudrait peut-être que je tente une fois la post-production sur DxO Lab 2, qui vient de sortir.

 

C’est chez moi !

 

Entre ville et lac

 

Pin It on Pinterest